• Le syndicat majoritaire
    Le plus grand Syndicat de police

HISTOIRE

Devenir une force d’opposition crédible et puissante face à la majoritaire
Fédération Autonome des Syndicats de Police (FASP), tel sera le fil conducteur de la construction,
au début des années 1990, d’un rassemblement qui donnera naissance quelques années plus
tard au syndicat Alliance Police Nationale. Flashback.


9 MAI 1995
(Aubervillier)

Le temps
du rassemblement

Jacques Chirac, président de la République, confie à Jean-Louis Debré, nouvellement nommé ministre de l’Intérieur, le lancement de la première réforme des Corps et Carrières dans la Police Nationale. Bouleversement dans le monde syndical, première loi d’orientation et de programmation dirigée par le ministère de l’Intérieur, le Syndicat Indépendant de la Police Nationale (S.I.P.N) représentant les Gardiens de la paix, et le Syndicat National des Enquêteurs (S.N.E), représentant les Enquêteurs, décident d’unir leurs voix. La fusion est prononcée. Alliance Police Nationale est créé. En 1997, le syndicat est rejoint par le Syndicat des Gradés de la Police Nationale (S.G.P.N) et devient ainsi le premier syndicat unique créé dans la police nationale.


15 JANVIER 1998
(Paris)

Naissance d'un
syndicat unique

Dans un instant historique, c’est à l’occasion d’un congrès de fusion que les trois entités sont définitivement scellés. Au même moment, Alliance Police Nationale officialise son souhait d’adhérer


1995 / 1995 / 2001 / 2003

La montée en puissance

Depuis sa création et tout au long des années qui ont suivis, Alliance Police Nationale ne cesse de progresser et demeure à ce jour le seul syndicat à représenter les policiers en tenue et en civil (du gardien de la paix jusqu’au major de police), qu’ils soient affectés à la Sécurité Publique, au CRS, à investigations (DCRI, DST …) et dans tous les métiers et les spécialités qui forment


JUIN 2004

Une victoire considérable

Après d’âpres négociations et dans un climat général de grogne et de colère, Alliance Police Nationale obtient un plan pluriannuel sur huit ans et 2,5 milliards d’euros permettant de financer et de mettre en place les propositions du projet d’Alliance Police Nationale. Cette réforme des avancements de carrières offrent alors de nouvelles perspectives aux fonctionnaires de police.

En 2008, au lendemain de la crise financière qui secoue la France, Alliance Police Nationale négocie à nouveau avec l’administration afin d’obtenir plus pour les policiers. Il arrachera 1/2 milliard d'euros supplémentaire en mesures indiciaires et indemnitaires (2% d'ISSP, revalorisation indemnitaire des 3 premiers inidces de GPX, revalorisation de 20% de l'allocation de maîtrise,etc..) Au départ, il ne devait y avoir que 70 millions d'euros pour le seul rachat des heures supplémentaires qui seront sanctuarisées et nécessiteront de nouvelles négociations)


2006 / 2010

Une progression confortée

Au fil des scrutins, Alliance Police Nationale totalise toujours plus de voix. Lors des élections professionnelles de 2010, le syndicat obtient 37,61% des suffrages et gagne 2000 voix supplémentaires. Alliance Police Nationale assoit ainsi sa représentativité majoritaire dans 7 SGAP (sur 11), dans 23 CAPI (sur 25) sur le territoire national et obtient la majorité syndicale dans plus de 50% des CTPD.

Alliance Police Nationale s’impose comme un syndicat de policier encré dans l’action. Son objectif : défendre coûte que coûte les intérêts des policiers.


JUIN 2014

Une victoire historique

Pour la première fois dans le syndicalisme policier, alors que les syndicats concurrents sont unis sous une même FO UNITE SGP POLICE, ALLIANCE Police Nationale devient le premier syndicat de la police nationale. C'est une victoire historique avec plus de 41% des suffrages exprimés.