FEUILLETON DE L’ETE BENALLA SAUVEUR DU MONDE ET DE SES ENVIRONS ?

26/07/2018

Tracts

Dans une longue interview dans le quotidien «le monde», le nouveau « people » Alexandre Benalla nous démontre qu’il n’a pas, et pour reprendre sa propre expression, « le melon ».
Apparemment bien entouré et bien conseillé, c’est en toute humilité qu’il nous narre son rôle auprès du candidat puis du président Macron, de la réservation du Louvre à la réforme du service de sécurité du Président.
Au passage, et très modestement, il étrille un peu tout le monde, les politiques, les policiers, les syndicats, les hauts fonctionnaires, les conseillers, les énarques, les cabinets mais aussi ses «amis» de l’Elysée, qui le jalousent tous, vu ses compétences, son jeune âge, l’oreille que lui porte le Président alors qu’il n’est pas du sérail.
Pour Alliance Police Nationale, outre les faits qui lui sont reprochés dans le premier épisode de cette série estivale, Alexandre Benalla, acculé, mais bien conseillé par son avocat, essaie de sauver sa peau en rejetant la faute sur d’autres, en créant des affaires dans l’affaire.
Alexandre Benalla endosserait-il aujourd’hui un rôle de martyr alors qu’il aurait aimé être considéré comme un messie ?
Alliance Police Nationale maintient les propos tenus devant la commission sénatoriale et confirme les déclarations des policiers de la compagnie de garde de l’Elysée concernant le comportement « exécrable » de Benalla à leur encontre.
Pour Alliance Police Nationale, ni les CRS, ni les syndicats, ni le GSPR ou le SDLP, n’ont de conseils à recevoir d’un simple agent de sécurité de l’Elysée.
La sécurité publique est un métier, seuls des professionnels peuvent l’exercer, elle ne peut laisser place à l’amateurisme et les agissements de Benalla en sont la preuve flagrante.