Gestion à la petite semaine

10/07/2018

Tracts

Des kilomètres qui s’enchaînent, de la fatigue physique et psychique, une logistique qui ne suit pas, un sentiment d’inutilité, des décisions incomprises, un management inapproprié…voilà le quotidien des CRS !
En voici quelques derniers exemples :
CRS 25 : Prise de service le 07 juillet au matin et fin de service le 08 juillet au matin : Soit 24 heures en tenue !
CRS 50 : Rappel le 08/07 pour Nantes puis enchainement avec une autre mission prévue le 10….résultat : un week-end de repos avant le départ en renfort saisonnier.
CRS 12 : emploi à résidence, repos supprimé…repos autorisé…de nouveau supprimé…des missions qui changent…..qui reviennent….. !
Y a-t-il un pilote dans la direction ?
Le rapport du Sénat sur le mal être dans la police ne fait que confirmer une situation vécue sur le terrain par les collègues.
Effectivement les forces de sécurité sont en perte de sens, mais quel sens l’administration donne-t-elle à leurs missions.
Il est urgent que l’administration traite le problème et modère l’optimisation opérationnelle signée en juin 2015 lors du protocole IJAT.