PAF : DES EFFECTIFS LESSIVES, DES DOCTRINES INADAPTEES ALLIANCE RECU PAR LE DCPAF RECLAME DES ACTES

05/06/2018

Tracts

Multiplication des missions, fatigue des effectifs, augmentation des agressions des policiers, diminution des budgets (Astreintes / Réservistes), loi immigration, CRA surpeuplés Alliance ne peut plus l’accepter.
Sur l’ensemble de ces points le directeur central est pleinement conscient de la situation critique.
Alliance exige toujours un plan d’urgence notamment par le rehaussement du plafond d’emploi ; le MG prévu en Juillet ne comblera pas le manque d’effectif dans les plateformes aéroportuaires, dans les CRA ou dans beaucoup d’autres services asphyxiés.
En outre la baisse du budget concernant les réservistes et les astreintes vont encore pénaliser nos collègues, cette situation est inacceptable et incompréhensible.
Concernant l’usage des armes (PIE et bâton de défense individuel en CRA), la formation et la doctrine d’emploi : ALLIANCE obtient la mise en place d’un groupe de travail sur ces sujets. Cela était urgent car l’instruction 2009 est complétement obsolète et nos collègues sont en insécurité.
Malgré la bonne volonté du directeur central et les quelques avancées, pour Alliance ces annonces ne sont pas suffisantes !
Après la réussite de l’action au sein de l’aéroport de Bordeaux, Alliance n’exclut pas d’autres actions d’envergure sur l’ensemble du territoire national.
Nous sommes déterminés par tous moyens à faire entendre votre cri d’alarme !
La Police Aux Frontières ne doit plus être une Police Asphyxiée et Fatiguée.