L'espace adhérent n'est pas disponible, aucun compte utilisateur ne sera accepté pour l'instant !

Travail de nuit, heures supplémentaires, cycles horaires : le DGPN détaille sa «feuille de route sociale» pour 2020

20/12/2019

Lus pour vous

Travail de nuit, heures supplémentaires, cycles horaires :
le DGPN détaille sa «feuille de route sociale» pour 2020
Le DGPN, Éric Morvan, présente aux syndicats la «feuille de route sociale» de la police nationale pour l’année 2020, lors d’une réunion organisée mercredi 18 décembre 2019. Les organisations obtiennent notamment la tenue d’une réunion spécifiquement dédiée au sujet des travailleurs de nuit dans la police nationale, prévue le 10 janvier 2020. Ont également été évoqués le sujet des cycles horaires, celui des heures supplémentaires, ainsi que la réforme du dialogue social dans la fonction publique.
Le DGPN doit faire parvenir un courrier aux syndicats reprenant les éléments évoqués au cours de cette présentation, et établissant un calendrier de rencontres.

BEAUCOUP DE CHANTIERS EN COURS

«Beaucoup de chantiers sont en cours et restent à finaliser», analyse de son côté Olivier Hourcau, secrétaire général adjoint d’Alliance police nationale (CFE-CGC). «Le DGPN a bien compris qu’il fallait ouvrir le chantier des ‘nuiteux’. Reste à voir les propositions qui seront faites lors de la réunion du 10 janvier», déclare-t-il à AEF info. «Nous aurons des revendications sur la revalorisation de l’heure de nuit, sur leur statut, mais surtout sur la pénibilité. C’est un sujet vaste et sensible.»

«Nous avons également mis en avant le chantier des heures supplémentaires. On ne veut pas que 2020 soit comme 2019», poursuit le syndicaliste. Rappelant que «26 millions d’euros sont prévus par le projet de loi de finances pour 2020 pour payer les heures supplémentaires» (lire sur AEF info), il fait part de la volonté d’Alliance police nationale de mettre en place «une consultation nationale dès le premier trimestre 2020 pour savoir si les policiers préfèrent être indemnisés ou épargner». «Nous comprenons la volonté de les indemniser, mais il faut leur laisser le choix.»

Olivier Hourcau évoque également «le suivi de l’application du protocole de 2016» (lire sur AEF info). Il est important d’avoir des réunions de travail sur le volet social au sein du ministère de l’Intérieur, afin d’évoquer certaines mesures : gratuité des transports à l’échelle nationale, prise en charge partielle des complémentaires santé et revalorisation de la prime OPJ», poursuit le représentant syndical.

CYCLES HORAIRES

«Concernant les cycles horaires, nous attendons le bilan des expérimentations», note également le secrétaire général adjoint d’Alliance police nationale (lire sur AEF info). «Nous avons dénoncé le fait qu’il y ait trois expérimentations différentes, à la Préfecture de police de Paris, au sein de la DCSP et au sein de la DCCRS. Elles doivent encore être analysées puis alimenter des discussions», estime-t-il.

«Il reste par ailleurs beaucoup de travail sur les consultations effectuées dans le cadre du livre blanc», relève Olivier Hourcau. «Il ne faut pas que le social soit exclu des discussions. C’est aussi très important», poursuit-il, alors que les consultations ont été lancées sous l’égide de quatre groupes de travail (lire sur AEF info). «D’autres réunions doivent avoir lieu début janvier. Rien de concret n’a été décidé pour le moment.»