L'espace adhérent n'est pas disponible, aucun compte utilisateur ne sera accepté pour l'instant !

YANNICK BIANCHERI ET TOUTE SON EQUIPE REJOIGNENT ALLIANCE POLICE NATIONALE

07/01/2020

Tracts

- DÉPARTEMENTAL 38
- VICE PRÉSIDENT CLAS 38
- SUPPLÉANT CAPI
- TITULAIRE COMMISSION DE REFORME
- PRÉSIDENT DE L’AASFIMI
- PRÉSIDENT de l’ANAS 38
- TITULAIRE CT/CMS

Il écrit à tous les militants et explique les raisons de son depart.

« Cela devient de plus en plus compliqué pour avoir un suivi des dossiers isérois au sein de la région, notamment auprès du SGAMI où les dossiers ne sont pas suivis »

« La majorité des dossiers isérois sont gérés directement dans le département mais pour les gros dossiers qui demandent une intervention de la région, je fais fasse à de l’inaction, et c’est vous qui en subissez les conséquences… »

« Depuis plusieurs mois je ne suis plus en adéquation avec les décisions prises par le SG d’UNITE sgp police : Paiement des HS sans l’accord des collègues concernés, gestion de la problématique des nuiteux, gestion du dossier de la réforme des retraites…»

« j’ai fait le choix de rejoindre ALLIANCE POLICE NATIONALE dirigé par le nouveau Secrétaire Général Fabien VANHEMELRYCK »

« Celui ci fait du vrai syndicalisme, un syndicalisme comme on le pratique en Isère !
Un syndicalisme basé sur le combat, une véritable défense des dossiers face l’administration ainsi qu’un véritable « social policier » avec la mise en place et le social avec « ALLIANCE AVANTAGE », un peu comme nous avons créé en Isère avec l’Assfimi »

« Nous allons créer en Isère ce que beaucoup de collègues réclament depuis longtemps : A SAVOIR UN SEUL SYNDICAT MAJORITAIRE ET TRÈS INFLUENT… »

-----------------------------------------------------------------------------------

COURRIER :

Bonjour à tous

Je souhaite vous faire part de mon orientation syndicale en ce début d’année 2020.

Depuis plusieurs années j'ai des difficultés pour travailler au sein d’unités sgp police de la région Auvergne Rhone Alpes et notamment avec le bureau régional.
En effet nous ne pratiquons pas le même syndicalisme !!
Mon syndicalisme, comme vous le connaissez, est un syndicalisme de combat, de présence au bureau, ou l’on ne compte pas le temps passé, d'intransigeance dans la défense des dossiers présentés à l’administration...

Cela devient de plus en plus compliqué pour avoir un suivi des dossiers isérois au sein de la région, notamment auprès du SGAMI où les dossiers ne sont pas suivis.
Pire encore je suis en attente de réponses importantes pour résoudre vos problèmes et l’ont m’interdit de saisir le SGAMI en direct.

La majorité des dossiers isérois sont gérés directement dans le département mais pour les gros dossiers qui demandent une intervention de la région, je fais fasse à de l'inaction, et c'est vous qui en subissez les conséquences…

Face à cet immobilisme syndical j’ai failli à plusieurs reprises tout arrêter, dégoûté par cette situation, mais vous m'avez fait confiance en adhérent auprès du bureau départemental de l’Isère ; donc je ne pouvais pas vous laisser comme ça.

Jusqu’à la fin de l’année dernière je pouvais compter sur le soutien du bureau national, notamment grâce à Daniel Chomette, mais depuis le dernier congrès Yves Lefebvre a fait en sorte qu'il soit écarté !!

Donc je n’ai plus le soutien du Bureau National USGP et j’ai pu le constater lors de l’affaire des arrêts maladie de la CDI, où pour éviter que les collègues soient sanctionnés j ai demandé à Yves Lefebvre secrétaire général d’USGP de téléphoner au DCSP et celui ci a refusé !!
INAMISSIBLE !!

J’ai dû demander au secrétaire Général d Alliance d’intervenir et celui ci n’a pas hésité une minute et est intervenu au plus haut niveau.

Depuis plusieurs mois je ne suis plus en adéquation avec les décisions prises par le SG d'UNITE sgp police :
Que ce soit sur le paiement des HS sans l'accord des collègues concernés,
sur la gestion de la problématique des nuiteux, ou encore sur la gestion du dossier de la réforme des retraites…

JE NE ME RECONNAIS PLUS DANS CE SYNDICALISME, j’ai fait le choix de démissionner du syndicat UNITÉ SGP POLICE et de rejoindre ALLIANCE POLICE NATIONALE dirigé par le nouveau Secrétaire Général Fabien VANHEMELRYCK.

En effet depuis plusieurs mois et notamment depuis le changement de secrétaire général au sein d alliance.
Celui ci fait du vrai syndicalisme, un syndicalisme comme on le pratique en Isère !
Un syndicalisme basé sur le combat, une véritable défense des dossiers face l’administration ainsi qu’un véritable « social policier » avec la mise en place et le social avec « ALLIANCE AVANTAGE », un peu comme nous avons créé en Isère avec l'Assfimi.

Ainsi sur les derniers grands dossiers je me retrouve complètement dans les orientations prises par Alliance police nationale, notamment sur les HS où il demande le paiement à l indice et au choix des collègues contrairement à USGP.

Ma décision a été surtout motivée à l’occasion du dernier conflit CDI Grenoble (décembre 2019) où il est inadmissible de laisser des collègues se faire sanctionner sans intervenir au plus haut niveau !!

DE PLUS, COMME VOUS AVEZ PU LE CONSTATER SUR LEUR TRACT, UN RAPPROCHEMENT NATIONAL EST EN COURS DEPUIS PLUSIEURS MOIS ENTRE ALLIANCE POLICE NATIONALE ET UNSA POLICE.

Ceci va créer un syndicat majoritaire tres puissant pour faire face à l’administration.

Sans véritable soutien de la région, ou du bureau national USGP il est impossible de travailler correctement

Je n'adhère pas SEUL à Alliance Police Nationale ! L’ensemble de mon bureau et les délégués siégeant dans les instances du département démissionnent et rejoignent aussi ce syndicat.
(BOURSON Stéphane, SAINT MARTIN David, GIANESELLO Stéphane, MILLON Jérôme, SAKAEL Sébastien, ROULIER Laurent FAROUX Ludovic etc etc.)
Ce qui a pour effet que nous allons créer en Isère ce que beaucoup de collègues réclament depuis longtemps : A SAVOIR UN SEUL SYNDICAT MAJORITAIRE ET TRES INFLUENT…
Nous aurons, en outre, l'ensemble des sièges en CT (5/5), CHSCT (7/7) et à la CLAS (9/9) !!!

Alliance Police Nationale aura tous les postes de titulaire au grade de gardien de la paix et de brigadier à la commission de reformes (médicale).

S’agissant de la CAPI l’entente ALLIANCE –UNSA sera majoritaire à l’avancement et a la discipline sur les grades de brigadier Major et Chef et à égalité de poste sur les grades de brigadiers et gardiens.

Pour vous rien ne changera on fera le même syndicalisme que l'on a toujours fait, avec les mêmes équipes.
La seule différence c’est quelle suivi des dossiers sera bien assuré tant au niveau régionale que nationale.

Le bureau USGP devient désormais le bureau ALLIANCE POLICE NATIONALE.

Je vous demande de continuer à nous faire confiance et de nous rejoindre pour ainsi recréer le syndicat fort et influent que l'on a toujours été !

Toute l’équipe est totalement mobilisée pour répondre à vos questions et interrogations

N’hésitez pas à venir nous rencontrer au bureau ou à nous téléphoner

TOUTE L’ÉQUIPE COMPTE SUR VOTRE SOUTIEN DANS CE CHOIX DIFFICILE, MAIS ASSUMÉ
CAR IL EN VA DE LA DEFENSE DE VOS INTERETS.